lychnide

LYCHNIDE

(li-kni-d') s. f.
Genre de la famille des caryophyllées.
On y distingue : la lychnide fleur de coucou, dite amourette des prés, fleur de coucou, coucou, coucou des prés, et improprement véronique ; la lychnide dioïque, appelée compagnon blanc, jonc des jardiniers, passe-fleur sauvage ; la lychnide chalcédonique, nommée aussi croix de chevalier, croix de Jérusalem ou de Malte, fleur de Jérusalem, fleur de Constantinople, fleur écarlate ; la lychnide githago, appelée vulgairement githage, nicelle, et qui est l'agrostemme githage de certains auteurs ; on la désigne encore sous les noms de githage des prés, faux mélanthion, et pseudo-mélanthion ; la lychnide coronaire, dite passe-rose parisienne, œillet de Dieu, rose de sainte Marie, et qui est au nombre des plantes appelées par les jardiniers coquelourde ; elle a été l'agrostemme coronaire ou agrostemme des jardins de certains auteurs, et pour d'autres la coquelourde des jardins ; la lychnide fleur de Jupiter, dite vulgairement fleur de Jupiter ; la lychnide grandiflore, pour laquelle Loureiro avait créé son genre hédone [LEGOARANT, ]
On dit aussi lychnis au masculin. Les racines du lychnis.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. lychnis, en grec, le terme signifie lampe, à cause de la forme de la fleur.

lychnide

LYCHNIDE. n. f. T. de Botanique. Genre de la famille des Caryophyllées, dont plusieurs espèces sont cultivées dans les jardins. Telles sont la Lychnide de Chalcédoine, dite aussi Croix de Malte, et la Lychnide des prés, dite aussi Fleur de coucou.