lyrique

lyrique

adj. [ gr. lurikos, de lura, lyre ]
1. Se dit d'une œuvre poétique, littéraire ou artistique où s'expriment avec passion les sentiments personnels de l'auteur ; se dit des auteurs de telles œuvres : Un film lyrique sur la condition ouvrière. Un poète lyrique.
2. Qui est mis en musique et chanté : L'art lyrique où interviennent le chant et la musique, par opp. à dramatique
3. Fig. Qui est plein d'enthousiasme, d'exaltation : Il se lance dans des envolées lyriques passionné ; détaché, plat, prosaïque
Artiste lyrique,
chanteur, chanteuse d'opéra, d'opéra-comique.

lyrique

(liʀik)
adjectif
1. poésie genre poétique où le poète exprime ses émotions poème lyrique chanté
2. musique qui est créé pour être mis en musique ou pour être chanté l'art lyrique et l'art dramatique
3. qui est très expressif, enthousiaste un discours lyrique

LYRIQUE

(li-ri-k') adj.
Chez les anciens, poésie lyrique, poésie qui se chantait sur la lyre. Les vers lyriques étaient ceux qu'on chantait ou qu'on était supposé chanter ; ceux, par exemple, des odes et des dithyrambes.
Les Grecs eux-mêmes ont reconnu que la plus ancienne et la meilleure espèce de poésie était la lyrique, c'est-à-dire les hymnes et les odes, pour louer la divinité [FLEURY, Mœurs des Israél. titre XV, 2e part. p. 189, dans POUGENS.]
Poëtes lyriques, et, substantivement, les lyriques, ceux qui composaient dans ce genre de poésie. Pindare, Horace sont des lyriques.
Aujourd'hui, il se dit des vers qui entrent dans les odes et les dithyrambes. Les poëmes lyriques de Malherbe, de Rousseau. Appliqué aux pièces de théâtre, lyrique signifie propre à être chanté, à être mis en musique. Tragédie lyrique, opéra sérieux ; comédie lyrique, opéra du genre gai.
Célèbre par ses belles poésies lyriques et par la douceur qu'il [Quinault] opposa aux satires très injustes de Boileau [VOLT., Louis XIV, Écriv.]
Théâtre lyrique, théâtre sur lequel on représente des ouvrages mis en musique. Les théâtres lyriques sont à Paris les Italiens, l'Opéra, l'Opéra-Comique et le Théâtre lyrique.
Particulièrement. Lyrique se dit de pièces disposées par stances qui, sans être destinées à être chantées, ont un mouvement et un transport plus vif que le reste de la poésie. Qui appartient à la poésie lyrique de ce genre.
Il faut que des hauteurs du sublime Hélicon Le premier trait que lance un poëte lyrique, Soit une flèche d'Apollon [E. LEBRUN, le Vengeur.]
Montés au même char, comme un couple homérique, Nous tiendrons, pour lutter dans l'arène lyrique, Toi la lance, moi les coursiers [V. HUGO, Odes, à Lamartine.]
Par ironie.
Dans mon lyrique essor je marche à pas comptés [M. J. CHÉN., les Nouveaux saints.]
S. m. Un lyrique, poëte lyrique, celui qui s'est illustré par des odes, des dithyrambes et autres poésies lyriques. Malherbe, Lamartine, V. Hugo sont nos premiers lyriques. Le lyrique, le genre, le talent lyrique.
Racine me paraît incomparable dans le lyrique : une diction précise et serrée ; de la douceur, mais avec de l'énergie ; des figures variées ; de riches et nobles images ; une mesure libre qui pourtant ne marche pas au hasard [D'OLIVET, Rem. Racine, § 62]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les vieux lyriques si heureusement ressuscitez [RONS., Épître au lecteur, Odes.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. lyricus, de lyra, lyre.

lyrique

LYRIQUE. adj. des deux genres. Qui se chante sur la lyre. Il s'applique aux poésies destinées à être mises en musique et chantées.

Il se dit également d'un Genre de poésie qui a gardé, en souvenir de sa destination primitive, un caractère particulier marqué par l'abondance des images, le mouvement du style et la variété du rythme. Poésie lyrique. Poème lyrique. Genre lyrique. Vers lyriques.

Il se dit, par analogie, des Ouvrages en vers qui sont faits pour être chantés ou propres à être mis en musique, tels que les cantates, les chansons, les opéras. Tragédie, drame, comédie lyrique. Un chef-d'oeuvre lyrique.

Il se dit, par extension, des Odes, quoiqu'on ne les chante pas. Ronsard dans ses premières Odes a imité la poésie lyrique grecque.

Poète, auteur lyrique, Celui qui compose des odes ou des poésies propres à être mises en musique.

Théâtre lyrique, Théâtre sur lequel on représente des ouvrages mis en musique.

Artiste lyrique, Celui ou celle qui chante de tels ouvrages.

LYRIQUE s'emploie aussi comme nom masculin et signifie Auteur lyrique. Les lyriques grecs. Les lyriques français.

Synonymes et Contraires

lyrique

adjectif lyrique
Qui est plein d'exaltation.
Traductions

lyrique

lyrisch

lyrique

lyrisch

lyrique

lyric, lyrical

lyrique

lirico

lyrique

[liʀik] adj (OPÉRA)opera modif
artiste lyrique → opera singer
comédie lyrique → comic opera
théâtre lyrique → opera house (for light opera)