mâche-laurier

MÂCHE-LAURIER

(mâ-che-lô-rié) s. m.
Terme de plaisanterie pour désigner un poëte.
La Rancune, bien loin d'avoir bonne opinion de ce mâche-laurier [SCARR., Rom. com. I, 19]
Au plur. Des mâche-laurier.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    D'un gosier masche-laurier J'oy crier Dans Lycophron ma Cassandre, Qui prophetise aux Troyens.... [RONS., 1er livre des amours.]

ÉTYMOLOGIE

  • Mâcher, laurier.