médaillé

médaillé, e

adj. et n.
Décoré d'une médaille ayant valeur de récompense : La ministre a félicité personnellement les médaillés pour leur record du monde.

médaillé


médaillée

(medaje)
adjectif
personne qui a reçu une médaille, une récompense un soldat médaillé

médaillé

masculin

médaillée

féminin
nom
les médaillés olympiques

médaille

MÉDAILLE. n. f. Pièce de métal frappée ou parfois fondue en l'honneur d'une personne illustre, ou pour conserver le souvenir d'une action mémorable, d'un événement, d'une entreprise. On comprend aussi sous le nom de Médailles les Anciennes monnaies des Grecs, des Romains, etc. Médaille d'or, d'argent, de cuivre, de bronze. Médaille antique. Médailles impériales, consulaires. Médaille bien conservée, entière. Médaille à fleur de coin. Médaille frappée, moulée. Le coin ou la matrice d'une médaille. Le poinçon d'une médaille. Le module d'une médaille. La légende, le champ, l'exergue, l'inscription d'une médaille. Cabinet de médailles. Frapper, fondre une médaille, des médailles. Histoire par les médailles. La face ou l'avers d'une médaille. Le revers d'une médaille. Médaille saucée. Voyez SAUCER. Médaille fruste. Voyez FRUSTE. Médaille incuse. Voyez INCUSE. Médaille fourrée. Voyez FOURRER. Médaille martelée. Voyez MARTELER. Médaille restituée. Voyez RESTITUTION.

Fig. et fam., Le revers de la médaille. Voyez REVERS.

Prov. et fig., Toute médaille a son revers. Voyez REVERS.

Prov. et fig., C'est un profil de médaille, se dit d'une Personne dont les traits sont d'un dessin net et pur.

MÉDAILLE se dit aussi d'une Pièce d'or, d'argent, ou de cuivre, généralement bénite, qui représente un sujet de dévotion. Médailles de baptême, de première communion. Il a plusieurs médailles suspendues à son chapelet.

Il se dit encore de Certains prix qu'on donne aux poètes, aux orateurs, aux artistes, aux industriels qui ont obtenu les premiers rangs dans les concours ouverts par les académies ou par le gouvernement, etc. Il a obtenu une médaille d'or, d'argent, de bronze à la dernière Exposition universelle. Médaille d'honneur du Salon.

La médaille militaire, Décoration instituée en 1852 en faveur des sous-officiers et soldats les plus méritants et qu'on donne également aux généraux en récompense de services éclatants. La médaille de 1870, du Tonkin, du Maroc, Médailles données aux militaires en commémoration de ces campagnes. La médaille de Sainte-Hélène, Médaille donnée aux anciens militaires de la République et du Premier Empire.

Médaille de sauvetage, des épidémies, Médailles qui se donnent aux marins, aux médecins, etc.

MÉDAILLE se dit, de plus, d'une Plaque de métal numérotée que portent les commissionnaires, les porteurs des gares de chemins de fer, etc.

Il se dit également d'une Pièce de métal attribuée aux membres de certaines corporations. Médaille de membre de l'Institut. Médaille de député.

médaillé

MÉDAILLÉ, ÉE. adj. Qui a reçu une médaille. Un artiste médaillé. Substantivement, Les médaillés de Sainte-Hélène. Les médaillés militaires.

médaille


MÉDAILLE, s. f. MÉDAILLER, Acad. ou MÉDAILLIER, Trév. s. m. MÉDAILLISTE, s. m. MÉDAILLON, s. m. [Méda-glie, da-glié, gliste, glion; 1re é fer. 2e br. Mouillez les ll.] Médaille, pièce de métal, fabriquée en forme de monaie et où est gravée la figure de quelque Prince, de quelque Saint ou de quelque monument, etc. = Médaillon se dit des plus grandes médailles. = Médailler, cabinet rempli de tiroirs, dans lequel les médailles sont rangées. = Médailliste, celui qui se conaît en médailles. = On dit en style proverb. tourner la médaille, examiner la chôse d'un aûtre côté, sous un aûtre point de vûe. "Tous les biens possibles pourroient-ils me doner autant de joie que votre amitié? Comme aussi, tournez la médaille, rien n'est pire que le contraire. Sév. = Chaque médaille a son revers; chaque chôse a deux faces. — Vieille médaille, vieille persone, dont les traits sont grands et fort marqués.

Traductions

médaillé

medaillewinnaar

médaillé

vyznamenaný

médaillé

[medaje] nm/f (SPORT) → medal-holder