médité, ée

MÉDITÉ, ÉE

(mé-di-té, tée) part. passé de méditer
Qui est l'objet d'une méditation. Un sujet longtemps médité. Préparé par la réflexion. Un discours médité.
Les cérémonies concertées et les égards trop médités gênent la société [SAINT-ÉVREMOND, dans RICHELET]
Qui est en projet. L'entreprise méditée par le général.
Ne trouvez-vous point que c'est un vrai miracle que ces sortes de vocation, si solides et si bien méditées ? [SÉV., 11 sept. 1680]