médullaire

(Mot repris de médullaires)

médullaire

adj. [ lat. medullaris, de medulla, moelle ]
1. Relatif à la moelle épinière ou à la moelle osseuse.
2. En botanique, relatif à la moelle d'une plante.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

MÉDULLAIRE

(mé-dul-lê-r') adj.
Terme d'anatomie. Qui appartient à la moelle, ou qui en a la nature. Canal médullaire, celui qui occupe le centre des os longs et renferme la moelle. Système médullaire, portion du système adipeux propre aux os. Rayons médullaires, rameaux nourriciers qui pénètrent dans l'intérieur des os. Il se dit aussi de la substance de certains organes qui n'a rien de commun avec la moelle des os. La substance médullaire du cerveau, des reins.
Terme de botanique. Canal médullaire, cavité cylindrique qui occupe le centre de la tige des dicotylédones. Rayons médullaires, lames verticales qui partent de la moelle en tout sens, se dirigent vers la circonférence de la tige et sont visibles sous la forme de rayons, sur la coupe transversale du tronc d'un arbre. Substance médullaire des végétaux, voy. MÉDULLE.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    L'espine medullaire [PARÉ, III, 12]
    Mais veistes vous oncques chien rencontrant quelque os medullaire ? [RAB., Garg. Prologue.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. medullaris, de medulla (voy. MOELLE).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

médullaire

MÉDULLAIRE. (On prononce les deux L.) adj. des deux genres. Qui appartient à la moelle ou qui en a la nature. Canal médullaire. La substance médullaire du cerveau, des plantes.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

médullaire


MÉDULLAIRE, adj. [On prononce les 2 l, sans les mouiller.: Médul-lère: 1re é fer. 3e è moy. et lon.] Qui apartient à la moelle, ou qui en a la natûre. "La substance médulaire.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788