mégis

(Mot repris de mégit)
Recherches associées à mégit: megir

MÉGIS

(mé-jî) s. m.
Ancien mot signifiant une composition d'eau, de cendre et d'alun qu'on employait dans la mégisserie.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Que nulz gantiers, bourliers, es guilletiers et tanneurs ne pourront mectre peaux de mouton, de veel ou de chevres en mesgimes [, Ordonn. nov. 1487]
  • XVIe s.
    La dite chambre deîfend pendant le dit danger de peste à tous pelletiers, megissiers, teinturiers de toile, de faire leurs confis, megis et barbaudes au dedans de leurs maisons [DE LAURIÈRE, Ordonn. des rois de France, p. 385, n° 8, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Comme l's est primitive, on peut voir dans ce mot une altération irrégulière de l'all. weissgerben, mégir (de weiss, blanc, et gerben, tanner). Voy. à MÉGISSIER des formes qui viennent à l'appui.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • MÉGIS. - HIST. Ajoutez : XIVe s.
    Pour une pel de migis (1347) [VARIN, Archives administrat. de la ville de Reims, t. II, 2e part. p. 1139]
    Trois peaulx de megeis pour les malettes [, Mandements de Charles V, 1373, p. 533]