mésavenir

(Mot repris de mésavint)

MÉSAVENIR

(mé-za-ve-nir) v. n.
impers. Il se conjugue comme venir. Tourner à mal. Agissez toujours ; il ne peut vous en mésavenir. Il vous en mésaviendra. Il se conjugue avec l'auxiliaire être.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Ains commençai à coarder, Quant de Narcissus me sovint, Cui malement en mesavint [, la Rose, 1526]
    Et quiconques le fet à escient, s'il l'en mesavient, c'est à bon droit [BEAUMANOIR, XXXVII, 8]
  • XVe s.
    S'il m'eust voulu croire, il ne luy fust point ainsi mesadvenu [COMM., VII, 8]
  • XVIe s.
    Bref il ne luy mesadvint jamais par sa paresse [AMYOT, Anton. et Démétr. 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Mes.... préfixe, et avenir ; provenç. mesavenir ; ital. misavvenire.

mésavenir

MÉSAVENIR. s. f. Il a le même sens que Mésarriver. Votre cause est bonne, il ne saurait vous en mésavenir. De peur qu'il ne lui en mésavînt, il a pris toutes les sûretés convenables. Il est peu usité.