mésestimé, ée

MÉSESTIMÉ, ÉE

(mé-zè-sti-mé, mée) part. passé de mésestimer
Je me hais de te voir ainsi mésestimée [RÉGNIER, Élég. II]
Maltraité et mésestimé dans la vie, il [Jésus] commence à régner après qu'il est mort [BOSSUET, Sermons, Vertu de la croix, I]