mésestimer

mésestimer

v.t.
Sout. Ne pas apprécier qqn, qqch à sa juste valeur : On a longtemps mésestimé ce romancier méconnaître [sout.] ; surestimer sous-estimer

mésestimer

(mezɛstime)
verbe transitif
estimersurestimer ne pas apprécier qqn ou qqch à sa juste valeur mésestimer les efforts de qqn mésestimer un candidat

MÉSESTIMER

(mé-zè-sti-mé) v. a.
N'avoir point d'estime pour.
Ce n'est point à Camille à t'en mésestimer [CORN., Hor. I, 4]
Et, pour ne risquer rien en pratiquant les femmes, Les adorer en gros toutes confusément, Et les mésestimer toutes séparément [TH. CORN., l'Amour à la mode, IV, 1]
Les Allemands ne peuvent nier la dette [avoir été battus] cette fois, et ce n'est pas sans raison qu'on les mésestime chez vous [BAYLE, Lett. à Minutoli, 17 mars 1675]
Seigneur, il est bien dur, pour un cœur magnanime, D'attendre des secours de ceux qu'on mésestime [VOLT., Zaïre, II, 1]
Apprécier une chose au-dessous de sa valeur. Vous mesestimez ce diamant.
Se mésestimer, v. réfl. Avoir de la mésestime pour soi-même.
C'est donc avec raison que l'âme s'humilie, Se mésestime, se déplaît [CORN., Imit. I, 22]

SYNONYME

  • 1. MÉSESTIMER, MAL ESTIMER., Mésestimer, en parlant des choses, se prend toujours en mauvaise part, et signifie apprécier les choses au-dessous de leur juste valeur. Mal estimer se dit soit en bien, soit en mal, et c'est estimer ou au-dessus ou au-dessous de la juste valeur, LAVEAUX.
  • 2. MÉSESTIMER, MÉPRISER., Mésestimer, c'est accorder une estime moindre qu'il ne faut ; mépriser, c'est accorder un prix moindre qu'il ne faut. Ces deux mots sont donc très voisins ; ils ne se distinguent que par la nuance entre estime et prix.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Je ne la mesestime pas [l'étymologie], et ne veux point dire qu'elle ne serve beaucoup à l'intelligence des mots [J. PELLETIER, dans LIVET, la Gramm. franç. p. 162]

ÉTYMOLOGIE

  • Mes... préfixe, et estimer.

mésestimer

MÉSESTIMER. v. tr. Tenir quelqu'un en mésestime. Depuis qu'il a fait cette action, je l'ai toujours mésestimé. Cette action l'a fait mésestimer de tout le monde.

Il signifie aussi Apprécier une chose au-dessous de sa valeur. Vous mésestimez ce diamant, cette étoffe.

mésestimer


MÉSESTIMER, v. act. [Mézèstimé: 1re et dern. é fer. 2e è moy.] Avoir mauvaise opinion de quelqu'un, n'avoir point d'estime pour lui. — Il est moins rude et moins odieux que mépriser. "Les adèptes ne suportent pas patiemment qu'on paraisse les mésestimer. ANON. = Mésestimer, en parlant des chôses, se prend toujours en mauvaise part; et signifie, aprécier les choses au dessous de leur juste valeur. Mal estimer, se dit soit en bien, soit en mal, et c'est estimer ou au dessus, ou au dessous de la juste valeur. Acad.

Synonymes et Contraires

mésestimer

verbe mésestimer
Traductions

mésestimer

[mezɛstime] vt → to underestimate, to underrate