métairie

métairie

n.f. [ de métayer ]
1. Propriété foncière exploitée en métayage.
2. Ensemble des bâtiments de la métairie.

métairie

(metɛʀi)
nom féminin
propriété agricole exploitée par un locataire Le locataire de la métairie partage la récolte avec la propriétaire.

MÉTAIRIE

(mé-tê-rie) s. f.
Domaine agricole exploité par un métayer.
Par extension, domaine de médiocre étendue exploité par un fermier.
Dans la première [guerre punique] on voit Régulus.... demander son congé au sénat pour aller cultiver sa métairie, abandonnée pendant son absence [BOSSUET, Hist. III, 6]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Faire à moiteerie, tenir à moiterrie [DU CANGE, medietarius.]
  • XIVe s.
    Les quelles terres, pour ce que nous ne les poiens [pouvions] cultiver, nous aviens donné à moiturie [ID., ib.]
  • XVIe s.
    Il fut amoureux d'une metayere qu'il avoit, et souvent partoit de Tours pour aller visiter sa metairie [MARG., Nouv. XXXVIII]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. medietaria (voy. MÉTAYER).

métairie

MÉTAIRIE. n. f. Bien-fonds exploité par un colon qui donne pour fermage la moitié des récoltes, ou telle autre portion qui est réglée entre les contractants.

MÉTAIRIE, s'applique souvent à une Petite ferme, c'est-à-dire à un Domaine de médiocre étendue, dont le fermier paie une redevance annuelle déterminée, en argent ou en fruits.

metairie

Metairie, Colonia, Magalia magaliorum, Villa, métousia, Metaysie, vel Metairie, s in r verso a nobis dicitur, idque a participando et communicando, quod métékontés siue métontés, id est, ii qui ibi habitant, quos Metes pene ad verbum appellamus, mediam partem fructuum auferunt, et domini reliquam. Hinc a iuris peritis paries aut murus communis vocatur metoier. Graeci. métokhon dicunt.

Metairie, maison et edifice hors la ville, Suburbanum.

Celle partie de la metairie où se loge le fermier, Villa rustica.

Celle partie de la metairie que le seigneur retient à soy, qui est plus magnifiquement bastie que celle du fermier, Villa vrbana, quae et Praetorium dicitur.

Si la situation de la metairie ainsi le requiert, Si villae situs ita competit.

Gouverner une metairie, et labourer les terres, et faire autres affaires rustiques, Villicare, Villicari.

Gouvernement d'une metairie et labourage des terres, Villicatio.

Brebis qui est nourrie en la metairie, Colonica ouis.

Chien qui se tient en la metairie, Canis villaticus.

Les gelines d'une metairie, Villares gallinae,

Trop grande somptuosité et superfluité de bastiment de metairie, Insania villarum.

métairie


MÉTAIRIE, s. f. [Métérî-e: 1re et 2e é fer. 3e lon. 4e e muet.] Ferme, où le fermier, apelé, en certaines Provinces, métayer, partage les fruits avec le propriétaire. On le dit aussi des bâtimens nécessaires pour la faire valoir.

Traductions

métairie

Bauernhof

métairie

[meteʀi] nfsmallholding