métissage

métissage

n.m.
1. Union féconde entre hommes et femmes de groupes humains présentant un certain degré de différenciation génétique.
2. Croisement de variétés végétales ou animales différentes, mais appartenant à la même espèce : Le pitbull résulte d'un métissage.
Métissage culturel,
production culturelle (musique, littérature, etc.) résultant de l'influence mutuelle de civilisations en contact.

MÉTISSAGE

(mé-ti-sa-j') s. m.
Action de croiser une race avec une autre pour améliorer celle qui a moins de valeur.

REMARQUE

  • 1. L'expression de métissage est réservée généralement pour les croisements pratiqués dans l'espèce ovine. Pour les autres cas on emploie de préférence le mot croisement.
  • 2. On dit aussi métisage.

ÉTYMOLOGIE

  • Métis 2.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    MÉTISSAGE. Ajoutez :
    En un sens particulier, croisement par métis ; ce qui procure la création de races [GAYOT, Bullet. de la Société d'Agricult. de France, IIIe série, t. III, p. 601]
    M. Magne vous a entretenus du croisement des races et de cette autre opération distincte qui retient le nom de métissage [ID., ib. p. 590]
    J'arrive au métissage, c'est-à-dire au croisement arrêté à la première ou à la deuxième génération en vue de créer une race intermédiaire [ID., ib. p. 603]
    À mesure que le métissage continue, la nouvelle race s'améliore [MAGNE, ib. p. 574]

métissage

MÉTISSAGE. n. m. Croisement de races. Le métissage se pratique avec succès sur l'espèce ovine.
Traductions

métissage

הכלאה (נ), הרבעת כלאים (נ)

métissage

[metisaʒ] nm [cultures, populations] → mix
le métissage de la société → the cultural mix of society