métropolitain, aine

Recherches associées à métropolitain, aine: métropole

MÉTROPOLITAIN, AINE

(mé-tro-po-li-tin, tèn') adj.
Qui a le caractère d'une métropole. Ville métropolitaine.
Lyon est qualifié, dans les actes civils, de métropolitaine [CHATEAUB., Génie, IV, III, 2]
Substantivement. La métropolitaine, la ville métropolitaine, la métropole. Fig.
Cette infâme passion d'avarice, que Diogène nommait la métropolitaine de tous les vices [LA MOTHE LE VAYER, Vertu des païens, II, Sénèque.]
Qui appartient à la métropole, par rapport à une colonie.
Les trésors des deux mondes seraient perdus pour l'île métropolitaine [RAYNAL, Hist. phil. XIV, 4]
Archiépiscopal. Église métropolitaine. Siége métropolitain. S. m. Le métropolitain, archevêque qui a, sous lui, plusieurs évêques.
Quoiqu'il ne soit fait mention des métropolitains ou des archevêques qu'au concile de Nicée.... [CHATEAUB., Génie, IV, III, 2]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Milan, ville que les Gaulois de deça les monts tiennent pour leur cité metropolitaine, c'est à dire capitale, et dont toutes les autres ont esté derivées et fondées [AMYOT, Marcell. 9]
    Rome.... merite qu'on l'aime.... c'est la ville metropolitaine de toutes les nations chrestiennes [MONT., IV, 141]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. metropolitanus, de metropolis, métropole.