maçonner

(Mot repris de maçonnassent)

maçonner

v.t.
1. Construire en matériaux de maçonnerie : Maçonner les fondations d'une maison.
2. Revêtir d'une maçonnerie : Maçonner les murs d'un auvent.
3. Boucher avec une maçonnerie : Maçonner une porte obturer

maçonner

(masone)
verbe transitif
1. construire des bâtiments maçonner les fondations d'un garage
2. couvrir qqch ou boucher des trous avec de la maçonnerie maçonner le mur mitoyen maçonner les trous dans les murs

MAÇONNER

(ma-so-né) v. a.
Faire un travail de maçonnerie.
On maçonna [à bord des galiottes à bombe] des creux où l'on mit des mortiers [VOLT., Louis XIV, 14]
Par extension.
Ceux-là [des oiseaux] maçonnent des bâtiments aux fenêtres des églises [CHATEAUB., Génie, I, V, 6]
Boucher une ouverture avec de la pierre ou du plâtre. On a maçonné cette porte.
Fig. et familièrement. Travailler d'une façon grossière. Voyez comme il a maçonné cela.

REMARQUE

  • Pourquoi écrire maçonner par deux n, et ramoner par une seule, l'un venant de maçon, et l'autre de l'ancien ramon, balai ?

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et s'il l'a retenu entor soi.... por carpenter ou por machonner, tix [telles] manieres de menestrix [d'ouvriers] ont coustume qu'il aportent lor ostix là où il sont loué [BEAUMANOIR, XXIX, 5]
    Quant il dut les murs maçonner De Thebes, dont il fut fondierres [, la Rose, 19944]
  • XIVe s.
    Si comme nous dison que en art de pierres tailler ou de mazonner Phydias estoit sapient ou sage mazon [ORESME, Eth. 177]
  • XVe s.
    Ce qui fait en est, c'est matiere pourvue et maçonnée par envie et pour vous mettre hors de ce pays [FROISS., III, IV, 63]
    Adont, de coer lié et joiant Une balade maçonnai Où nulle rien ne mençongnai [ID., Espin. amour.]
    Je conclus que mal gré ne me doibt savoir le bon chevalier de qui j'ay composé ce livre, car je luy ai maçonné et fondé un edifice si fort et si durable que feu, ne fer, eaue, terre, ne pourra consumer ne destruire [, Bouciq. IV, 15]
  • XVIe s.
    Bonnes pierres maçonnées de bonne main et à profit, pour durer longuement [O. DE SERRES, 70]

ÉTYMOLOGIE

  • Maçon.

maçonner

MAÇONNER. v. tr. Revêtir de maçonnerie. Il y a beaucoup à maçonner dans cette maison.

Il signifie aussi Boucher une ouverture dans une muraille avec de la maçonnerie. Il faut maçonner cette porte, cette fenêtre.

Traductions

maçonner

mauern

maçonner

build, mason

maçonner

metselen

maçonner

construir

maçonner

masoni

maçonner

trabajar de albañil

maçonner

clădi, construi

maçonner

mura

maçonner

[masɔne] vt
(= revêtir) → to face, to render
(= boucher) → to brick up