macarite

MACARITE

(ma-ka-ri-t') s. m.
Défunt qu'on suppose dans le séjour des bienheureux.
Et les macarites Jansenius et Cyranius ne se renfermèrent-ils pas quatre ou cinq ans dans un château de Biscaye, pour lire ensemble les anciens Pères ? [BALZAC, Lett. inédites, LXXVI, éd. Tamizey-Larroque]

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, défunt, trépassé, avec le sens de mort qui jouit de la félicité éternelle.