machinateur

machinateur

MACHINATEUR. n. m. Celui qui fait quelque machination. Il fut le principal machinateur de ce complot.

machinateur

Machinateur, Princeps et architectus sceleris, Machinator.

machinateur


MACHINATEUR, s. m. MACHINATION, s. fém. MACHINER, v. act. [na-teur, na-cion, : dern. é fer. au 3e.] Machiner, c'est former quelque mauvais dessein; faire des menées secrettes. Machination, action par laquelle on machine. Machinateur, celui qui machine. "Machiner une trahison. Il machine votre perte. "Il est le machinateur de cette intrigue. "Il a fait manquer cette afaire par ses intrigues, par ses machinations. = * Ces mots expriment un dessein formel de nuire. Ainsi, le terme de machinateur ne me parait pas propre dans la phrâse suivante. "Les vrais machinateurs de sa perte (du Chev. de L. B.) sont ces prédicateurs indiscrets (les Philosophes) qui avoient commencé par ébranler son cerveau. Linguet. Les Auteurs de ces livres pernicieux pouvaient bien avoir été les auteurs, les causes de la perte de ce malheureux jeune homme; mais pour en être les machinateurs, il faudrait qu'ils eussent eu le dessein de le conduire sur l'échafaud, en le poussant aux impiétés qui le firent condamner.