macque

MACQUE

(ma-k') s. f.
Masse avec laquelle on écrase le chanvre et le lin.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • MACQUE. Ajoutez :
    Ce n'est point une chose fort agréable que d'entrer dans la salle où se fait, après le broyage [du lin] à la macque, le raclage à la racloire ou à l'espade [DE COLLEVILLE, Journ. des Économistes, fév. 1873, p. 276]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

macque

MACQUE. s.f. Instrument propre à briser le chanvre.

macqué

MACQUÉ, ÉE, participe .

Dictionnaire de L'Académie française 4th Edition © 1762

macque

Macque, f. penacut. En termes de mariniers signifie losenge, comme les cordes sont traversées et ridées en macque c'est à dire elles ont les jours et clairevoyes de leurs croiseures en figure de losenge.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

macque


MACQUE, s. f. MACQUER, verbe act. [Make, maké: 2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Macque, instrument propre à briser le chanvre. "Macquer du chanvre, le briser avec la macque.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788