madrague

madrague

n.f. [ prov. madraga, d'un mot ar. signif. « enceinte, espace clos » ]
Région. En Provence, dispositif servant à pêcher le thon, formé de filets fixés sur des pieux.

MADRAGUE

(ma-dra-gh') s. f.
Terme de pêche. Pêcherie faite de câbles et de filets pour prendre les thons et qui occupe près d'un mille en carré.
Faisons défenses à toutes personnes de poser en mer des madragues ou filets à pêcher des thons, et d'y construire des bordigues, sans notre expresse permission [, Ordonn. août 1681]

ÉTYMOLOGIE

  • Origine inconnue. Espagn. almadraba ; portug. almadrava.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • MADRAGUE. - ÉTYM. Ajoutez : Espagn. almadraba ; de l'arabe almazraba, enceinte de filets pour prendre des thons, de zaraba, enclore (DOZY).

madrague

MADRAGUE. n. f. T. de Pêche. Enceinte faite de câbles et de filets pour prendre des thons. Pêcher à la madrague.

madrague


MADRAGUE, s. f. [Madraghe: dern. e muet; l'u ne se pron. point: il n'est là que pour doner au g un son fort qu'il n'a pas devant l'e] Pêcherie faite avec des câbles et des filets, pour prendre des thons et autres poissons.