madrague

(Mot repris de madragues)

madrague

n.f. [ prov. madraga, d'un mot ar. signif. « enceinte, espace clos » ]
Région. En Provence, dispositif servant à pêcher le thon, formé de filets fixés sur des pieux.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

MADRAGUE

(ma-dra-gh') s. f.
Terme de pêche. Pêcherie faite de câbles et de filets pour prendre les thons et qui occupe près d'un mille en carré.
Faisons défenses à toutes personnes de poser en mer des madragues ou filets à pêcher des thons, et d'y construire des bordigues, sans notre expresse permission [, Ordonn. août 1681]

ÉTYMOLOGIE

  • Origine inconnue. Espagn. almadraba ; portug. almadrava.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • MADRAGUE. - ÉTYM. Ajoutez : Espagn. almadraba ; de l'arabe almazraba, enceinte de filets pour prendre des thons, de zaraba, enclore (DOZY).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

madrague

MADRAGUE. n. f. T. de Pêche. Enceinte faite de câbles et de filets pour prendre des thons. Pêcher à la madrague.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

madrague


MADRAGUE, s. f. [Madraghe: dern. e muet; l'u ne se pron. point: il n'est là que pour doner au g un son fort qu'il n'a pas devant l'e] Pêcherie faite avec des câbles et des filets, pour prendre des thons et autres poissons.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788