mafflé, ée et mafflu, ue

MAFFLÉ, ÉE et MAFFLU, UE

(ma-flé, flée et maflu, flue) adj.
Terme familier. Qui a de grosses joues.
La voilà, pour conclusion, Grasse, mafflue et rebondie [LA FONT., Fabl. III, 17]
Sa taille [de Pontchartrain] était fort ordinaire, son visage long, mafflé, fort lippu [SAINT-SIMON, 305, 232]
Des grâces plus lourdes, plus épaisses, plus mafflées [DIDEROT, Salon de 1765, Œuv. t. XIII, p. 136, dans POUGENS]
Substantivement. C'est une grosse mafflée.

SYNONYME

  • MAFFLÉ, JOUFFLU. Les auteurs de synonymes ont essayé d'établir une distinction entre ces deux mots, prétendant que mafflé se dit du visage entier et joufflu des joues seulement. Mais l'emploi chez les auteurs ne justifie pas cette distinction ; et il ne paraît pas qu'on puisse assigner à ces deux mots deux significations bien différentes.

ÉTYMOLOGIE

  • Mafler, manger beaucoup, OUDIN, Dict. Hainaut, moflu ; espagn. mofletes, grosses joues, mofletudo, joufflu. Origine inconnue ; comparez cependant MOUFLARD.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • MAFFLÉ, MAFFLU. - ÉTYM. Ajoutez : Suivant M. Darmesteter, Formation des mots composés en français, p. 113, mofflé ou mafflu se rattache à l'anc. flamand maffelen, moffelen, agiter les joues ; mofel, dans le dialecte d'Aix-la-Chapelle, grosse bouchée ; mofele, manger à pleine bouche.