maillé, ée

MAILLÉ, ÉE2

(mâ-llé, llée, ll mouillées) part. passé de mailler.2
Tacheté, en parlant des oiseaux.
Le ventre, la poitrine et le devant du cou jusque sous le bec sont entremêlés et comme maillés légèrement de blanc et de noir [BUFF., Ois. t. XIII, p. 31]
Le perroquet maillé de nos planches enluminées n° 526 nous paraît être le même que le perroquet varié dont nous venons de donner la description [BUFF., Ois. t. XI, p. 164]
Il se dit particulièrement des perdreaux.
De ces perdreaux maillés le fumet seul m'attire [VOLT., Stances, 25]
Fig.
Tendrons plus que maillés et beaux par excellence [LA FONT., Fér.]
S. m. Le maillé, poisson du genre des labres.