maillet

(Mot repris de maillets)

maillet

[ majɛ] n.m. [ de mail ]
Gros marteau à deux têtes, en bois dur : Un maillet de sculpteur.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

maillet

(majɛ)
nom masculin
gros marteau à deux têtes enfoncer des piquets à l'aide d'un maillet
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

MAILLET

(ma-llé, ll mouillées ; le t ne se prononce et ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des ma-llè-z en bois ; maillets rime avec traits, succès, paix, etc.) s. m.
Espèce de marteau à deux têtes, qui est ordinairement de bois.
Brontin tient un maillet et Boirude un marteau [BOILEAU, Lutr. II]
Marteau de bois dont se servent les calfats pour enfoncer l'étoupe entre les bordages ou dans les fentes de ces bordages.
Terme de blason. Espèce de marteau plus petit que la mailloche.
Terme de papeterie. Grosses masses de bois garnies de pièces de fer, pour diviser les chiffons en petites filandres.
Ancien terme militaire. Maillet d'armes, arme contondante.
Un des noms vulgaires de la zygène tudès (poisson, sélaciens) qui était le squale marteau ; on l'appelle aussi tiburon, pantouflier, et, absolument, marteau [LEGOARANT, ]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    D'un maillet qui là pend [elle] a sus l'huis assené [frappé] [, Berte, XLV]
    À la porte par de devant Le maillet i truevent pendant [, Ren. 13080]
  • XIVe s.
    Si la faut battre [l'esche, l'amadou] d'un maillet ou d'un baston [, Ménagier, II, 5]
  • XVe s.
    Et se mistrent [les Parisiens] à faire des maillets de fer, dont ils firent plus de vingt mille [FROISS., II, II, 108]
  • XVIe s.
    De son poing faisoit un maillet [coignait avec son poing] [RAB., Garg. I, 11]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de mail ; génev. maillot ; wallon, maiet ; provenç. malhet.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • MAILLET. Ajoutez : - REM. Le maillet, masse d'armes, dont la masse a la forme cylindrique, était encore employé en 1615.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

maillet

MAILLET. n. m. Petit mail servant au jeu de croquet.

Il se dit aussi, en termes d'Arts, d'une Sorte de marteau à deux têtes, qui est ordinairement de bois. Frapper, enfoncer à coups de maillet.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

maillet

Maillet, m. acut. Est le diminutif de Mail, comme qui diroit un petit mail, duquel diminutif és histoires et Romans de France est nommé ledit instrument de guerre, duquel usoient jadis les François, comme nous avons dit en mail. Nic. Gilles en la vie du Roy Charles vi. Le lendemain au matin le populaire se rassembla en grand'fureur, et allerent en l'hostel de la ville, où ils entrerent par force, et prindrent tous les habillements de guerre qu'ils y trouverent, et principalement grande quantité de maillets de plomb que ledit Hugues Aubriot, luy estant Prevost de Paris avoit fait faire pour envoier en une course qu'avoit fait le feu Connestable sur les Anglois. Au moien desquels maillets on appela laditte assemblée, l'Assemblée des maillets. Mais autre part l'assemblée d'iceux fut ditte les Maillotins.

Un maillet dequoy on pile les estoupes. Stuparius malleus.

Fait et accoustré au maillet, Malleatus.

Qui use de maillet, Malleator.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Traductions

maillet

mallet

maillet

הלמנייה (נ), קורנס (ז)

maillet

maleo

maillet

Holzhammer

maillet

Mallet

maillet

Mallet

maillet

ตะลุมพุก

maillet

[majɛ] nmmallet
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005