malédiction

malédiction

n.f. [ du lat. maledicere, maudire ]
1. Litt. Action de maudire : Il est poursuivi par la malédiction paternelle anathème
2. Sort défavorable qui s'acharne sur une personne ; fléau : Tous les appareils sont en panne en même temps, c'est une malédiction fatalité, malchance

MALÉDICTION

(ma-lé-di-ksion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Vœu pour qu'il arrive du mal à quelqu'un.
Il l'exterminera pour jamais de toutes les tribus d'Israël, selon les malédictions qui sont contenues dans ce livre de la loi et de l'alliance du Seigneur [SACI, Bible, Deutéron. XXIX, 21]
Ces terribles malédictions que Jésus-Christ a prononcées dans son Évangile : Malheur à vous qui riez... [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Dieu, qui voyez mon trouble et mon affliction, Détournez loin de moi sa malédiction [RAC., Ath. V, 7]
Les malédictions des fripons sont la gloire de l'homme juste [J. J. ROUSS., Confess. X]
Éloignez-vous de moi, enfant ingrat et dénaturé ; je vous donne ma malédiction [DIDER., Père de famille, II, 6]
Familièrement. La malédiction est sur cette maison, c'est-à-dire le malheur paraît attaché à cette maison. Il y a de la malédiction là-dessus, se dit quand on voit qu'une chose ne réussit pas, sans que la cause en soit apparente.
Il faut donc qu'il y ait quelque malédiction sur la litière [SÉV., 20 mai 1672]
Malheur, revers, insuccès.
Je demande de n'être pas abandonné aux douleurs de la nature sans les consolations de votre esprit [ô Seigneur] ; car c'est la malédiction des Juifs et des païens [PASC., Prière pour le bon us. des mal. X]
L'Eglise, hors laquelle il n'y a que malédiction [ID., Lett. à Mlle de Roannez, 5]
Une malédiction que Dieu a toujours attachée au crime [MASS., Carême, Vocat.]
Tout ce que j'ai fait de bien a toujours été pour moi une source de malédictions [VOLT., Zadig, 8]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Puis ot dou [pour ce] mariage mainte maleïçon [, Sax. III]
  • XVe s.
    En enjoignant que qui benisroit lui, fust beneïst, et qui le maudiroit, fust rempli de maleisson [CHR. DE PISAN, Hist. de Ch. V, III, 71]
    Temps sans douceur et de maleïsson [E. DESCHAMPS, Ball. du temps présent.]
  • XVIe s.
    Si tu n'obeis à la voix du Seigneur, toutes ces maledictions viendront sur toy, tu seras maudit en la cité, maudit au champ [LANOUE, 19]
    Malediction sur vous qui.... [ID., 71]
    Helas ! j'eusse esté heureux et plus qu'heureux, si jamais cette malediction d'amour ne me eut encombré [, l'Amant ressuscité, p. 509, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. maledictio, maldicio ; esp. maldicion ; ital. maledizione ; du lat. maledictionem, de maledicere, de male, mal, et dicere, dire. Malédiction a été refait postérieurement sur le latin ; l'ancienne forme est maleïçon.

malédiction

MALÉDICTION. n. f. Action de maudire. Ce père a donné sa malédiction à son fils. Encourir la malédiction paternelle. S'attirer des malédictions. La malédiction divine.

La malédiction est sur cette maison, Le malheur paraît attaché à cette maison.

malediction

Malediction, Dira deprecatio, Imprecatio.

malédiction


MALÉDICTION, s. f. [Malédik-cion, en vers, ci-on. 2e é fer.] Imprécation. "Doner sa malédiction, ou mille malédictions à.... En style fam. La malédiction est sur cette maison, sur cette afaire; le malheur y parait ataché. — Il y a de la malédiction sur ce travail, sur cet ouvrage: on y trouve des dificultés insurmontables.

Synonymes et Contraires

malédiction

nom féminin malédiction
1.  Littéraire. Action de maudire.
2.  Sort hostile.
Traductions

malédiction

curse, maledictionאלה (נ), מארה (נ), קללה (נ), קְלָלָה, קללהvloek, vervloeking, doem, noodlot, verwensingклетва, проклятиеkletba, prokletí, nadávkaforbandelseFluchκατάραmalbenomaldición, palabrotakirousátokkutuk, laknatmaledizione, imprecazione呪い, ののしりforbannelseklątwa, przekleństwomaldição, palavrãoblestemпроклятиеkletev, prekletstvokletva, prokletstvo, клетва, проклетствоförbannelse詛咒, 诅咒لَعْنَةkletva저주คำสาปแช่งküfürsự chửi rủa詛咒 (malediksjɔ̃)
nom féminin
malheur

malédiction

[malediksjɔ̃] nfcurse