malchus

MALCHUS

(mal-kus') s. m.
Sorte de coutelas.
Et tous ces ennemis vaincus Par le tranchant de son malchus [SCARR., Virg. dans LE ROUX, Dict. comique.]
Nom donné dans le XVIIe siècle à un demi-confessionnal qui n'avait qu'une oreille.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Malchus, qui eut l'oreille coupée et auquel depuis on a osté son nom pour le donner à une sorte de glaive [H. EST., Apol. d'Hérod. p. 448, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Malchus, personnage nommé dans l'Évangile, à qui Pierre coupa une oreille.