mandarinat

(Mot repris de mandarinats)

mandarinat

n.m.
1. En histoire, fonction de mandarin ; ensemble des mandarins chinois.
2. Péjor. Pouvoir arbitraire détenu dans certains milieux par des intellectuels influents : Le mandarinat universitaire.

MANDARINAT

(man-da-ri-na) s. m.
Charge, office, dignité de mandarin.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • MANDARINAT. Ajoutez :
  • Fig.
    Bonaparte, qui était fait plus que personne pour apprécier les avantages d'un mandarinat suprême dans tout despotisme bien organisé [LANFREY, Hist. de Napoléon 1er, III, 74]
    " Voici qu'un mandarinat vient usurper au nom de l'État l'autorité morale la plus délicate, prétendre à la haute police des âmes et des intelligences " [paroles de Montalembert en 1844] : l'organe le plus éloquent du parti catholique vient de nous dire que le monopole universitaire lui apparaissait tantôt comme une douane universitaire et tantôt comme un mandarinat [DE PRESSENSÉ, Journ. offic. 9 janv. 1873 p. 131, 3e col.]

mandarinat

MANDARINAT. n. m. Dignité de mandarin, corps de mandarins.

Il se dit, figurément et ironiquement, d'un Groupe de personnes autoritaires prétendant former une classe à part et une caste privilégiée.

Il se dit aussi du Pouvoir que s'attribuent de pareils groupes.

Traductions

mandarinat

mandarinate

mandarinat

mandarinato