mandrerie

MANDRERIE

(man-dre-rie) s. f.
Se dit, chez les vanniers, de tous les ouvrages pleins en osier, sans lattes ou cerceaux.
Cette profession [des vanniers] se divise en trois branches : savoir, la vannerie proprement dite, qui comprend tous les ouvrages d'osier à jour ; la mandrerie, qui comprend tous les ouvrages à claire voie ; et la clôture ou closerie, qui ne s'occupe que de la fabrication des vans et des hottes pour la vendange, [, Dict. des arts et mét. Van.]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. MANDRIER.