manichordion

MANICHORDION

(ma-ni-kor-di-on) s. m.
Ancien instrument de musique, qui s'appelait autrement épinette sourde, et qui n'était effectivement qu'une sorte d'épinette à soixante-dix cordes, revêtue de drap, depuis les mortaises des sautereaux jusqu'au clavier, pour rendre le son plus doux en l'étouffant.
Épinettes, manicordions et autres instruments, [, Tarif, 18 sept. 1664]
Fil de laiton qui enchaîne, de distance en distance, les fils dont se compose la forme du fabricant de papier.

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. manicorda ; espagn. manicordia ; ital. monocordo ; du lat. monochordum, instrument à une seule corde, dérivé de deux mots grecs qui se traduisent par unique et corde. Par une fausse relation à manus, main, selon Diez, on en a fait en espagnol manicordio, et en français, manichordion. Il est étrange que le nom d'un instrument à tant de cordes dérive de celui du monocorde ; pourtant la transformation de mono en mani est attestée : manicorda ab una corda, dit le Lexique de Raynouard.

manichordion

MANICHORDION. (CH se prononce K.) n. m. Ancienne espèce de clavecin, instrument de musique à clavier.