manqué

1. manqué, e

adj.
1. Qui n'est pas réussi ; défecteux : Mon gâteau au chocolat est complètement manqué.
2. Auquel on n'a pu assister ; que l'on n'a pu honorer : Après ce rendez-vous manqué, tâchons de trouver une autre date pour nous voir.
3. Qui n'est pas devenu ce qu'il devait ou prétendait être : Un acteur manqué accompli
Garçon manqué,
Fam. fille ayant des allures, un comportement de garçon.

2. manqué

n.m.
Pâtisserie analogue au gâteau de Savoie.
Moule à manqué,
moule rond et plat, à bord assez haut et roulé.

manqué


manquée

(mɑ̃ke)
adjectif
1. réussi qui n'est pas réussi une photo manquée
2. où l'on a été absent un rendez-vous manqué
3. accompli qui a raté sa vocation un artiste manqué

manque

MANQUE. n. m. Le fait de manquer. Un manque de foi. Un manque de parole. Le manque d'argent est cause de l'abandon de ces travaux. Il y a là un manque de respect inexcusable.

À la manque se dit adjectivement d'une Personne qui veut jouer un grand rôle et ne réussit qu'à être la caricature de son modèle. Ce ministre est un Richelieu à la manque. Cette épistolière est une Sévigné à la manque. Il est très familier.

MANQUE DE, PAR MANQUE DE, loc. prép. Faute de. Ce n'est pas manque de soin s'il ne réussit pas dans cette affaire. C'est par manque de mémoire qu'il a échoué à cet examen.

Manque à gagner, Occasion qu'on laisse échapper de faire un profit.

En termes de Billard, Un manque à toucher, se dit Lorsque le joueur n'atteint pas la bille sur laquelle il joue. Manque, dans cette expression, ne prend pas la marque du pluriel. Il a fait dix manque à toucher dans la partie.

manque

Manque, Mancus.

manque


MANQUE, s. m. et adv. MANQUEMENT, s. m. MANQUER, v. act. et n. [Manke, ke-man, ; 1re lon. 2e e muet aux deux prem. é fer. au 3e.] Manque, subst. Défaut, en parlant des choses. Il régit l'art. indéfini de. "Le manque de foi, d'argent, de parole, etc. * "Le bon sens suplée au manque de l'éducation. ANON. = Il falait, au manque d'éducation. = De manque, de moins. "Il a trouvé dans ce sac de mille francs, dix écus de manque. = Manque de, adv. Faûte de. "Il n' a pu le faire manque d'argent, d'amis. "Il a fait cette erreur manque de mémoire, d'atention. — On dit, plus ordinairement: "Faûte de, que manque de. Ils régissent l'un et l'aûtre l'infinitif. "L'éternité nous touche peu, manque (ou faûte) d'y faire réflexion.
   MANQUEMENT, se dit des persones, comme manque des chôses. Faûte d'omission, par laquelle on manque de faire ce qu'on doit. "Il n'y a persone, qui ne soit sujet à quelque manquement. — On dit pourtant, manquement de parole, de foi, de respect. Mais on ne dit pas manquement, mais manque d'argent, d'amis, etc.
   MANQUER a divers sens suivant qu' il est neutre ou actif, sans régime, ou avec régime. = 1°. Manquer, fâillir, tomber en faûte. "Tous les hommes sont sujets à manquer. *Les gascons disent, se manquer. "Il s'est manqué dans cette ocasion. "Ce Prédicateur se manque souvent. = "Ses deux pistolets manquèrent; son fusil manqua, ils ne prirent pas feu; ils manquèrent de tirer. = 2°. Manquer de: avoir faûte de. "Manquer d'argent, de munitions; de coeur, de résolution, d'ocasion, etc. Manquer de parole, manquer de foi, ne pas tenir sa parole, n'avoir pas de bonne foi. L'article doit être indéfini. * "Elles manquent de l'équité et de la modération. Leibnitz. Il falait, d'équité et de modération. = 3°. Manquer à: ne pas faire ce qu'on doit. Manquer à son devoir, à ses amis, à ce qu'on a promis; à son honeur, à sa parole. "Celui, qui manque à aimer Dieu, manque à la principale obligation de la Loi. — L'Acad. ne done point d'exemple de ce régime des verbes. = Quand la phrâse est négative, on met la prép. de. "Il ne manquera pas de se plaindre. = Dans le sens de faillir, penser, être sur le point de; on met aussi la prép. de, quoique le sens soit afirmatif. "Il a manqué de tomber; d' être tué. = 4°. Tomber, périr. "Cette maison manque par les fondemens; ce cheval manque par les jambes. — Et sans régime. "Si cet homme vient à manquer, sa famille est ruinée. = 5°. Défaillir. "Les jambes lui manquent: le coeur lui manque. "La parole, les forces me manquent. "Les vivres manquent aux assiégés. La poudre leur manque. "Cet homme est parfait: il ne lui manque rien. = 6°. Laisser échaper; ne pas trouver. "Manquer son coup; manquer un homme, une ocasion. = Manquer une perdrix ou autre gibier; les tirer et ne pas les tuer. — Manquer des voleurs qu'on cherche, ne les pas prendre. = On dit, proverbialement, la manquer belle, échaper à un grand danger. On dit d'un portrait bien ressemblant, qu'il n'y manque que la parole.
   REM. Se manquer, pour manquer, faire une faûte, est un gasconisme. "Je me suis manqué. Voy. n°. 1°. Mais se manquer à soi-même, manquer à ce qu'on se doit, se faire tort, est une expression élégante. "Il s'est manqué à lui-même, encôre plus qu'aux aûtres. "La partie est arrangée, et certainement je n'y manquerai pas. — Pardonez-moi, vous y manquerez, pour ne pas vous manquer à vous-même. Marm. = On dit assez indiféremment; il manque d'argent, de poûdre, de munitions; ou l'argent, la poudre, les munitions lui manquent. Dans la 1re manière la persone est sujet, et la chôse régime; dans la 2de la personne est régime et la chôse sujet.

Synonymes et Contraires

manqué

adjectif manqué
Qui n'est pas réussi.
défectueux, imparfait, mauvais, raté -familier: loupé -populaire: foireux.
Traductions

manqué

מוחמץ (ת), מֻחְמָץ

manqué

abortive

manqué

sbagliato

manqué

[mɑ̃ke] adjfailed
un garçon manqué → a tomboy