maquignonné, ée

MAQUIGNONNÉ, ÉE

(ma-ki-gno-né, née) part. passé de maquignonner
Un cheval maquignonné. Fig.
Cette vieille rosse refaite et maquignonnée, etc. [, le Divorce (1688), III, sc. dern. le Théâtre italien de Gherardi, t. III, p. 146]
Nous verrions dans un bal la précieuse Amalasonte, doyenne des coquettes, maquignonnée par mille sourires compassés avec art [, Phaéton (1692), II, 14, ib. t. III, p. 410]