marabout

marabout

n.m. [ port. marabuto, d'un mot ar. ]
1. Dans les pays musulmans, saint personnage, objet de la vénération populaire durant sa vie et après sa mort.
2. Tombeau d'un marabout.
3. En Afrique, musulman réputé pour ses pouvoirs magiques ; devin, guérisseur.
4. Grande cigogne d'Afrique et d'Asie, à la tête et au cou dépourvus de plumes, au bec fort et épais.

marabout

(maʀabu)
nom masculin
1. grand oiseau à longues pattes Les marabouts vivent en Afrique.
2. sorcier africain consulter un marabout

MARABOUT1

(ma-ra-bou, le t ne se prononce pas et ne se lie pas) s. m.
Terme de la religion musulmane. Homme qui se consacre à la pratique et à l'enseignement de la vie religieuse ; on rencontre un assez grand nombre de ces religieux dans l'Afrique septentrionale.
Que diriez-vous si un marabout du mont Atlas.... [VOLT., Dict. phil. Grâce, III]
Par extension, nom donné par les Français à la petite chapelle ou mosquée desservie par le marabout, et aussi aux tombeaux de ces religieux.
Fig. et populairement. Homme laid, mal bâti.
Que nous demande ce vieux singe, Ce marabout coiffé de linge ? [FAVART, Soliman, II, 2]
Par assimilation, nom donné à une espèce de cafetière à large ventre, dont le couvercle, assez semblable à la petite coupole qui surmonte la demeure du marabout, se termine en pointe à l'extérieur. Des marabouts de fer-blanc, de cuivre.
Sorte d'oiseau (on écrit plus souvent l'oiseau marabou et les plumes marabout).
Les marabous ou cigognes à sac (ciconia marabou) sont des oiseaux de l'Afrique et de l'Inde qui ont au milieu du cou un appendice charnu ressemblant à un gros saucisson ; ils sont recherchés à cause des plumes qui se trouvent sous leurs ailes et dont on fait ces panaches légers connus sous le nom de marabouts [LE MAOUT, Oiseaux.]
Plumes de marabout. Chapeau orné de marabouts. Coiffure garnie de marabouts.
Nom donné quelquefois aux princes de la dynastie des Almoravides, dynastie musulmane qui régna, par ses conquêtes, en Afrique et en Espagne, de 1070 à 1146.
Abdi Amoumen, capitaine d'une troupe de bandits, qui se disait descendu en ligne droite d'Houssain, fils d'Ali, avait détrôné le marabout en Afrique [DIDER., Opin. des anc. philos. (Juifs)]

ÉTYMOLOGIE

  • Port. marabuto, de l'arabe marabath, lié à Dieu, du verbe rabath, être ferme, être dévot. Marabout, prêtre musulman, puis, par dénigrement, homme fort laid ; puis cafetière à gros ventre. Marabout, dans le sens d'al-moravide, vient de l'arabe mourâbith, celui qui défend les frontières ; de rabath( 1er a long), qui est une 3e forme du précédent rabath.

MARABOUT2

(ma-ra-bou) s. m.
Sorte de ruban, le plus beau des rubans-gaze. Marabout uni. Marabout façonné. Marabout à disposition. Adj. Ruban marabout.

ÉTYMOLOGIE

  • Il est probable que ce marabout a été dit d'après les plumes de l'oiseau (voy. MARABOUT 1, n° 4).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • MARABOUT. - ÉTYM. Ajoutez : Espagn. morabito, ermite.

marabout

MARABOUT. n. m. Nom de Religieux très vénérés chez les musulmans et qui se trouvent en assez grand nombre dans l'Afrique septentrionale.

Il se dit aussi des Petites mosquées et des chapelles sépulcrales desservies par un marabout.

MARABOUT se dit encore d'une Sorte de bouilloire ventrue, faite de cuivre battu et étamé.

Il se dit également d'un Oiseau dont les plumes, auxquelles on donne le même nom, servent d'ornement aux chapeaux ou à certains vêtements.

Il se dit aussi d'une Sorte de ruban de gaze fine. Marabout uni. Marabout façonné.

Traductions

marabout

חסידה קירחת (נ), מרבו (ז)

marabout

marabout

marabout

marabout

marabout

[maʀabu] nm
(= magicien) → marabout (type of African witch doctor)
(= tente) → marquee-style tent
(= saint de l'Islam) → marabout
(= oiseau) → marabou