marginé, ée

MARGINÉ, ÉE

(mar-ji-né, née) part. passé de marginer
Qui porte en marge quelque chose.
J'en ai sous les yeux un exemplaire [de la Recherche de la vérité, par Malebranche] marginé de ma main, il y a près de quinze ans [VOLT., Lett. Prevost, juin 1738]
Terme d'histoire naturelle. Qui a une bordure, qui est muni d'un bord. Graines marginées. Se dit aussi d'une partie dont les bords sont d'une autre nature que la partie moyenne.