marginal, ale

MARGINAL, ALE

(mar-ji-nal, na-l') adj.
Qui est en marge. Des avis, des astérisques marginaux.
Cet ordre de pasteurs doit durer pour l'assemblage des saints et pour l'édification du corps de Christ, c'est-à-dire, selon la note marginale de la Bible de Genève, pour l'entier assortiment de ce corps [FÉN., t. II, p. 59]
Terme d'histoire naturelle. Qui est placé sur le bord d'un orifice quelconque. Appendices marginaux. Dépression marginale. Strie marginale.

ÉTYMOLOGIE

  • Marge.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    MARGINAL. Ajoutez :
    Substantivement. Ce qui est mis en marge, manchette.
    Ce manuscrit [d'un ouvrage de Bonivard].... corrigé, annoté, pourvu de marginaux [, Notice sur Bonivard, dans BONIVARD, Chr. de Gen. t. I, p. LVII]