marguillé, ée

Recherches associées à marguillé, ée: fusiliers

MARGUILLÉ, ÉE

(mar-ghi-llé, llée, ll mouillées) adj.
Je veux reprocher à un homme qui a reçu des bienfaits son ingratitude envers son bienfaiteur, je trouve ce mot fort usité, je le reconnais pour issu légitimement du latin, et il faut que je me tourne et retourne pour chercher ingrati animi vitium et que je traduise son bienfaiteur par qui illum beneficiis affecit, parce que benefactor me paraît de ce langage qu'on appellerait latin marguillé, DENINA, t. III, p. 95, La clef des langues ou observations sur l'origine et la formation des principales langues qu'on parle et qu'on écrit en Europe, Berlin, 1804.

REMARQUE

  • Ce mot, actuellement inusité, paraît tenir à l'ancien français merguiller, salir, barbouiller (voy. MARGOUILLIS, à l'étymologie).