marmelade

(Mot repris de marmelades)

marmelade

n.f. [ port. marmelada, de marmelo, coing ]
Compote de fruits coupés en morceaux et cuits avec du sucre jusqu'à ce qu'ils aient une consistance de purée.
En marmelade,
Fam. réduit en bouillie ; en piteux état : Ne mets pas les cerises au fond du sac, sinon elles seront en marmelade. Après le match, le rugbyman avait le nez en marmelade.

MARMELADE

(mar-me-la-d') s. f.
Fruits cuits avec du sucre, assez longtemps pour que le fruit perde sa forme, et que la peau et le reste soient mêlés ensemble et forment un tout assez consistant. Fig.
Envoyez-moi des pâtes d'abricot de Genève [un livre défendu] ; cela est bientôt dit, madame ; mais cela n'est pas si aisé à faire.... il n'a jamais été si difficile d'envoyer un pot de marmelade dans votre pays, lorsque toute l'Europe en mange [VOLT., Lett. Mme du Deffant, 9 août 1771]
Par extension, il se dit d'une chose trop cuite et presque en bouillie. Cela est en marmelade. Fig. Ce qui est fracassé, broyé.
L'autre.... lui lâche une ruade Qui vous lui met en marmelade Les mandibules et les dents [LA FONT., Fabl. V, 8]
Je ne cache à personne que le plus délicieux jour de ma vie ne fût celui où il me serait donné par la justice divine de l'écraser [le duc de Noailles] en marmelade [SAINT-SIMON, 459, 226]
Terme de pharmacie. Nom donné à des composés pulpeux faits avec des substances végétales que l'on sucre.
Marmelades, le 100 pesant payera comme confitures, 100 sous, [, Tarif, 18 sept. 1664]

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. mermelada ; du portug. mermelo, coing, qui vient du lat. melimelum ; en grec, c'est une sorte de pomme très douce, le terme grec est dérivé de deux mots signifiant miel et pomme. La marmelade est proprement de la pulpe de coing.

marmelade

MARMELADE. n. f. Préparation de fruits cuits avec du sucre ou du sirop et presque réduits en bouillie. Marmelade d'abricots, de pommes, de prunes, de pêches. Confectionner une marmelade. Parfumer de la marmelade à la vanille, au citron. Mettre de la marmelade en pots.

Fam., Cela est en marmelade, se dit d'une Chose trop cuite et presque en bouillie; et, figurément, de Ce qui est fracassé, broyé. Il a reçu un coup qui lui a mis la mâchoire en marmelade.

marmelade


MARMELADE, s. f. [2e et 4e e muet.] Confitûre de fruits, presque réduits en bouillie. "Marmelade d'abricots, de prunes, de pêches, etc. = Fig. Famil. une viande est en marmelade, quand elle est trop cuite, et presque réduite en bouillie.

Traductions

marmelade

לפתן (ז), מרמלדה (נ), מרקחת (נ), לִפְתָּןmarmeladeMarmelade, Orangenmarmeladejam, marmalademarmellata, marmellata di agrumiمُرَبَىmarmeládamarmeladeμαρμελάδαmermeladamarmeladipekmezマーマレード마멀레이드marmelademarmoladamarmeladaконфитюр, джемmarmeladแยมส้มmarmelatmứt cam果酱Мармалад果醬 (maʀməlad)
nom féminin
fruits cuits en morceaux

marmelade

[maʀməlad] nf
marmelade d'oranges → marmalade, orange marmalade
marmelade de pommes → stewed apple
en marmelade (fig)crushed to a pulp, smashed up