maronier

MARONIER

(ma-ro-nié) s. m.
Nom, au monastère du mont Saint-Bernard, des frères lais, qui servent aussi de guides.
De l'hospice du Grand-Saint-Bernard : Mme de la Cour est au Bourg Saint-Pierre, d'où nos maroniers arrivent en cet instant, ayant pu par bonheur l'empêcher de s'engager plus avant.... les pères y sont allés, car nos maroniers étaient rendus [TÖPFFER, le Presbytère, Lettre CXXVI]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. Marones, bandits des Alpes, nom appliqué à des gens connaissant bien les chemins de ces montagnes.