marri

marri, e

adj. [ de l'anc. fr. se marrir, s'ennuyer ]
Litt. Qui éprouve de la tristesse, de la contrariété : Elle est bien marrie de ce qui nous arrrive désolé, navré ; heureux, ravi

marri

MARRI, IE. adj. Qui est chagrin, attristé et repentant. Être marri d'avoir offensé Dieu. Je l'ai trouvé marri et confus de vous avoir mécontenté.

mârri


MâRRI, IE, adj. [Mâri, ri-e: 1re lon r forte.] Fâché. Il est vieux, et ne se dit que dans cette phrâse: être marri d'avoir ofensé Dieu. = On le disait comunément aûtrefois: "Je suis extrêmement marri que vous ne me puissiez doner de meilleurs signes de paix. Voit. Il régissait le subjonctif, comme fâché, son synonime. = Rousseau dit de Catulle, en style marotique.
   Et suis mârri que le poivre assaisone
   Un peu trop fort ses petits madrigaux.