massé

Recherches associées à massé: mafé, masser

masse

MASSE. n. f. Amas de plusieurs parties qui font corps ensemble. La masse informe et confuse du chaos. Ce bâtiment n'est qu'une grosse masse de pierres.

Il se dit aussi d'Un seul corps compact. Une masse de plomb. Une masse de métal au sortir de la fournaise.

Il signifie aussi, par extension, un Corps informe. L'ours en naissant paraît n'être qu'une masse.

Fam., C'est une masse de chair, se dit d'une Personne qui a le corps et l'esprit lourds, ou seulement dont le corps est très gros, très pesant.

MASSE, en termes de Physique, désigne la Quantité de matière d'un corps. En Mécanique classique, la masse d'un point matériel est un coefficient attaché à ce point, tel que, dans un champ constant, la force agissant sur le point est égale au produit de la masse par l'accélération du mouvement produit. La masse d'un point matériel est invariable.

MASSE signifie aussi la Totalité d'une chose dont les parties sont de même nature. Ainsi on dit : La masse de l'air. La masse du sang.

Fig., La masse des connaissances humaines.

MASSE se dit encore d'un Groupe d'hommes. La masse des mécontents.

Les masses, Les foules populaires. Cet orateur s'adresse aux masses; il excelle à remuer les masses.

La masse des créanciers, Tous les créanciers d'un failli.

MASSE se dit, en outre, de l'Ensemble d'un ouvrage d'architecture considéré sous le rapport des proportions. Cet ensemble de bâtiments forme une masse imposante.

En termes de Peinture, il signifie la Réunion de plusieurs parties considérées comme ne faisant qu'un tout. Les lumières de ce tableau sont disposées par grandes masses. Les masses d'ombre soutiennent bien cette composition. Ces figures font masse. En peignant des arbres, on doit moins s'attacher aux détails qu'aux masses. Fig., Il faut moins considérer les détails que les masses.

Il se dit particulièrement des Lits de pierre d'une carrière. Cette pierre a été prise dans la masse.

En termes de Commerce, il désigne une Certaine quantité de marchandises semblables, dont le nombre ou le poids est fixé par l'usage. Une masse de plumes. Des soies, des perles, des pelleteries en masse.

MASSE désigne encore le Fonds d'argent d'une succession, d'une société ou encore Ce qu'on met au jeu. Toute la masse est de cent mille francs. On a tiré tant de la masse. Il faut qu'il rapporte cela à la masse. La seconde masse était de cent francs.

Il signifie aussi Bourse commune. La masse d'un atelier de peinture. Voyez MASSIER.

Il désigne, en termes d'Administration militaire, une Somme formée par les retenues faites sur la paye de chaque soldat, ou allouée, par abonnement, pour une dépense spéciale. Masse d'habillement. Masse de chaussure.

EN MASSE, loc. adv. Tous ensemble, en totalité. Aller, se porter, se lever en masse. Devant l'imminence du péril, on a décrété la levée en masse.

masse

MASSE. n. f. Gros marteau de fer qui est carré des deux côtés et emmanché de bois. Briser des rochers avec une masse.

Masse d'armes, ou simplement Masse, Ancienne arme, faite de fer, fort pesante par un bout, qui ne pouvait ni percer ni trancher, mais avec laquelle on assommait. Il l'assomma d'un coup de masse.

MASSE se dit aussi d'une Sorte de bâton à tête d'or, d'argent, etc., qu'on porte en certaines cérémonies. On portait des masses devant le chancelier de France. Dans les occasions solennelles, les appariteurs de chaque faculté de l'Université portent des masses.

MASSE se dit encore, au Billard, du Gros bout de la queue ordinaire.

masse

Masse, Il vient de madza, par mutation de dz en ss, Massa.

Une masse de quelque chose que ce soit, faite en forme de pain, Pastillus.

Masse d'arain, ou masse d'argent, AEs graue.

Une masse d'or, Palacra.

Petite masse, Massula.

Petites masses de pur or, Palae palarum.

Une masse de chair sans aucune forme, qui s'engendre au ventre d'une femme sans semence d'homme, Mola.

Masses de terre de quoy se fait le fer, Stricturae.

masse


MASSE, s. f. MâSSER, v. act. MASSIER, s. m. MASSIF, IVE, adj. [mace, mâcé, cié, cif, cîve: 1re lon. au 2d, 2e e muet au 1er, é fer. au 2d et au 3e, lon. au dern.] Masse est 1°. Amas de plusieurs parties, qui font corps ensemble. "Ce bâtiment n'est qu'une grôsse masse de pierres. = 2°. Il se dit d'un seul corps, mais très-solide et compacte. "Une masse de plomb. = 3°. Corps informe. "L'ours en naissant n'est qu'une masse informe. "Cet homme n'est qu'une masse de chair. = 4°. Totalité. "La masse de l'air; la masse du sang. = 5°. Fonds d' argent d'une succession, d'une société. "La masse est de cent mille écus. "Tirer de la masse. "Raporter à la masse. = 6°. Espèce de massûe. "Il l'assoma d' un coup de masse. = 7°. Il se dit encôre et d'un grôs marteau de fer, et du grôs bout du billard. = 8°. Bâton surmonté d'une grôsse pomme d'argent ou de vermeil doré, qu'on porte dans les cérémonies, devant le Roi, le Chancelier, le Recteur de l'Université, etc. = 9°. Mâsse (l' â est long.) Somme d'argent qu'on met aux jeux de hazard. "La première mâsse étoit de vingt louis.
   REM. Masse, dans son sens le plus naturel, est un terme à la mode. "Le vulgaire ne voit que des masses: les détails de la natûre sont un spectâcle réservé pour nous, (dit le soi-disant Philosophe.) Marm.
   MâSSER ne se dit que dans la dernière acception de mâsse. Faire une mâsse au jeu. "Il a mâssé dix louis.
   MASSIER, Oficier qui porte une masse. (n°. 8°.) en certaines cérémonies.
   MASSIF, Épais et pesant. "Bâtiment massif. "Tour massive. = Fig. Grossier, lourd. "Cet homme est bien massif. "Il a l'esprit massif. = En parlant des figures de métal; qui n'est point creux en dedans, ni formé d'une aûtre matière. Figure d'or massif. "Croix d' argent massif. = S. m. Chose pleine et solide. "Un massif de maçonerie. = Absolument, plein bois, qui ne laisse point de passage à la vûe. "Cette allée est terminée par un massif.