maternité

(Mot repris de maternités)

maternité

n.f. [ lat. maternitas, de mater, mère ]
1. État, qualité de mère (par opp. à paternité) : Elle souhaiterait connaître les joies de la maternité.
2. Fait de mettre un enfant au monde : Après ses deux maternités, elle a réussi à retrouver sa taille de guêpe grossesse
3. Établissement, service d'un hôpital, d'une clinique où s'effectuent la surveillance médicale de la grossesse et l'accouchement.
4. Œuvre d'art représentant une mère avec son enfant, la Vierge avec l'Enfant Jésus.

MATERNITÉ

(ma-tèr-ni-té) s. f.
Qualité de mère.
A-t-on jamais vu un cœur comme le vôtre, et une maternité si parfaite ? [SÉV., 21 janv. 1689]
Adieu, ma belle ; je suis persuadée que personne ne sait aimer comme vous ; je dirais : si ce n'est moi ; mais la tendresse de la maternité est si naturelle, et celle des enfants si extraordinaire, que, quand je fais ce que je dois, vous êtes un prodige [ID., 12 fév. 1690]
Je vous ai dit, chrétiens, que, la maternité de la Vierge n'ayant point d'exemple sur la terre, il en est de même de l'affection qu'elle a pour son fils [BOSSUET, 2e serm. Compass. de la Ste Vierge, 2]
Grande maternité, ou grand'maternité, mot forgé par Mme de Sévigné pour exprimer la qualité de grand'mère.
Pour moi, je changeai de chemise et d'habit ; et, sans vanité, je me fis d'une beauté qui effaça entièrement mes belles-filles ; l'honneur de la grande maternité fut soutenu avec dignité [SÉV., 6 août 1680]
Aimez-moi toujours, mon cher comte ; je vous quitte d'honorer ma grand'maternité [ID., 10 déc. 1670]
Maternité, nom donné autrefois à des maisons où l'on recevait et allaitait les enfants trouvés. Aujourd'hui, maison destinée à recevoir les femmes pauvres enceintes, et particulièrement celles qui ont atteint leur huitième mois de grossesse, ou qui, sans l'avoir atteint, sont sur le point d'accoucher.

ÉTYMOLOGIE

  • Dérivé du lat. maternus, maternel, qui vient de mater, mère.

maternité

MATERNITÉ. n. f. État, qualité de mère. La maternité a ses joies et ses peines.

MATERNITÉ se dit d'un Établissement de l'Assistance publique destiné à recevoir les femmes enceintes et qui sont sur le point d'accoucher. La Maternité. Il peut se dire aussi d'Établissements privés analogues. Une maternité.

maternité


MATERNITÉ, s. fém. [2e ê ouv. dern. é fermé.] L'état, la qualité de mère. Il ne se dit qu'en parlant de la Ste. Vierge. "Sa maternité n'a point détruit dans elle la virginité. "La maternité divine a été la source de tous ses privilèges. = Hors de là, il faut dire sa qualité de père, de mère; et non pas sa paternité, sa maternité. Je crois pouvoir reprendre les phrases suivantes de M. Moreau. "Sa paternité (de Gontran) lui donnant la tutelle des Princes, etc. "Brunehaut... y jouit de toute l'autorité que lui donnent, et sa maternité, et ses talens = Mde de Sévigné dit: "Je vous quitte d'honorer ma grande maternité; mais c'est dans le style badin.

Traductions

maternité

motherhood, maternity hospitalאימהות (נ), בית-יולדות (ז), בֵּית-יוֹלְדוֹת, אִמָּהוּתkraamkliniek, moederschap, bevallingpatrinecomaternitàمُسْتَشْفَى الْوِلَادَةِporodnicefødeklinikEntbindungsklinikμαιευτήριοmaternidadsynnytyssairaalarodilište産科病院산과병원fødeavdelingszpital położniczymaternidadeродильный домBBโรงพยาบาลแม่และเด็กdoğum hastanesinhà hộ sinh妇产科医院 (mateʀnite)
nom féminin
hôpital où l'on accouche

maternité

[matɛʀnite] nf
(= établissement) → maternity hospital
(= état) → motherhood, maternity
congé de maternité → maternity leave
Notre professeur de musique est en congé de maternité → Our music teacher is on maternity leave.
(= grossesse) → pregnancy