mauléoniste

MAULÉONISTE

(mô-lé-o-ni-st') s. m.
Nom donné par injure à Bossuet, à cause de sa liaison avec Mlle de Mauléon, avec laquelle des bruits étranges prétendaient qu'il avait été lié par un mariage secret.
On raconte que [Bossuet] ayant dit au jésuite La Chaise, confesseur de Louis XIV : on sait que je ne suis pas janséniste, La Chaise répondit : on sait que vous n'êtes que mauléoniste [VOLT., Siècle de Louis XIV, Écrivains, Bossuet]
Je ne crains pas plus les mauléonistes que les jansénistes et les molinistes [ID., Lett. au duc de Bouillon, 23 déc. 1767]
(on a imprimé, à tort, maléonistes).