melon

Recherches associées à melon: pasteque

melon

n.m. [ lat. melo, melonis ]
1. Plante rampante cultivée pour ses fruits, demandant de la chaleur et de la lumière.
2. Fruit de cette plante, arrondi ou ovoïde, à chair orangée ou jaune, sucrée et parfumée.
Chapeau melon,
chapeau rond et bombé à bords étroits, ourlés sur les côtés (on dit aussi un melon).
Melon d'eau,
pastèque.

MELON

(me-lon) s. m.
Nom vulgaire et spécifique du cucumis melon, cucurbitacées.
Ou quelque longue pluie, inondant vos vallons, A-, t-elle fait couler vos vins et vos melons ? [BOILEAU, Sat. III]
Nom du fruit de cette plante, juteux et sucré ; les principales variétés sont le cantaloup et le sucrin.
Je vous assure qu'il y a ici [en Espagne] tel melon que l'on pourrait venir manger de quatre cents lieues [VOIT., Lett. 39]
Melons de saison, melons qui mûrissent depuis le 20 juillet jusqu'à la fin d'octobre. Melon brodé, melon sur l'écorce duquel il y a comme des lacs. Fig. Flairer le melon à la queue, s'efforcer de pénétrer certains mystères ; locution qui vient de ce que, pour apprécier la qualité d'un melon qu'on achète, on le flaire surtout à la queue.
....J'ai une petite friquette au logis, qui commence déjà à vouloir flairer le melon à la queue [, Seconde farce tabarinique, dans FR. MICHEL, Argot]
Melon d'eau, ou pastèque, plante qui n'est pas une variété de melon, mais bien la cucurbite pastèque (cucurbitacées) et son fruit.
Dans le langage populaire, se dit pour niais, nigaud. Quel melon ! On emploie de même citrouille, cornichon.
Étui de carton battu et recouvert d'une peau et qui sert en voyage pour renfermer les perruques.
Melon de mer, nom vulgaire de l'échinomètre esculent (échinodermes), qui est l'oursin comestible de certains auteurs, et, pour d'autres, l'oursin melon de mer.
Nom que les marchands donnent quelquefois à la volute gondole (coquille).
Melons pétrifiés, géodes ou cailloux chambrés, dont les cavités sont remplies de cristaux. Melon du Mont-Carmel, se dit des cornalines globuleuses dont l'intérieur est creux et tapissé de cristaux.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le naturel des melons ou poupons est de n'estre transplantés, ains d'achever leur cours en leur seminaire [O. DE SERRES, 540]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. melo ; catal. meló ; espagn. melon ; portug. melão ; ital. mellone ; dérivé de melo, qui est dans le lat. melopepo ; melo représente le terme grec qui signifie pomme.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    MELON. Ajoutez :
    Nom vulgaire d'une bosselure qui se forme à la cornée, dans le ramollissement de cette membrane.
    10°
    Nom, dans Saône-et-Loire, d'un cépage dit aussi gamet blanc, [, les Primes d'honneur, Paris, 1873, p. 378]
    11° Anciennement, nom des paquets de lettres dans le service de la poste.
    .... Et auxdits courriers [défense] de s'en charger [de matières précieuses], ni mettre dans leurs malles et valises, que les lettres et paquets de lettres dits melons, qui leur seront baillés et consignés [, Ord. royale du 18 juin 1681]

melon

MELON. n. m. Plante de la famille des Cucurbitacées, dont la tige rampe sur le sol et dont le fruit, gros et côtelé, est d'un goût agréable. Cultiver des melons. Couche de melons. Melons sur couche, en pleine terre. Melon à côtes. Une tranche, une côte de melon.

Melon d'eau. Voyez PASTÈQUE.

Par analogie, Chapeau melon, ou absolument Melon, Chapeau de feutre rond et bombé.

melon


MELON, s. m. [1re e muet.] Sorte de fruit dont la tige rampe sur la terre.

Traductions

melon

Melonemelon, bowlermeloen, bolhoedמלון (ז), מֵלוֹןmelómelonmelonomelónmelonidinnyemelone, mellone, poponemelonmelão, meloeiroдыняmelonشُمَّامٌmelounπεπόνιdinjaメロン멜론melonเมลอนเป็นผลไม้จำพวกแตงkavunquả dưa (məlɔ̃)
nom masculin
1. gros fruit rond manger du melon avec du jambon
2. chapeau rond

melon

[m(ə)lɔ̃] nm
(BOTANIQUE)honeydew melon, melon
(aussi chapeau melon) → bowler, bowler hat
melon d'eau nmwatermelon