menaçant, ante

MENAÇANT, ANTE

(me-na-san, san-t') adj.
Qui menace.
Quelque menaçante que soit votre lettre, je n'ai pas laissé d'en considérer la beauté et d'admirer.... [VOIT., Lett. 50]
D'un geste menaçant, d'un œil brûlant de rage, Dans le sein l'un de l'autre ils cherchent un passage [RAC., Théb. V, 3]
Son front large est armé de cornes menaçantes [ID., Phèdre, V, 6]
Mais vous, qui me parlez d'une voix menaçante, Oubliez-vous ici qui vous interrogez ? [ID., Iphig. IV, 6]
Qui fait craindre quelque malheur. Un présage menaçant. Une mer menaçante.
Les jours sont inquiets, et les nuits menaçantes [DELILLE, Pitié, III]
Menaçant de.... qui fait craindre une chose.
L'heure étant incertaine, et le temps menaçant de pluie, je n'osai.... hasarder cette course [J. J. ROUSS., Lett. à Mme de Luxembourg, lundi 18, été de 1762]
On dit absolument : un temps menaçant, un temps qui fait craindre la pluie, l'orage.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Loix menaçans ne se gravoient en cuivre [MAROT, IV, 16]