menestre

MENESTRE

(me-nè-str') s. f.
Terme inusité aujourd'hui, qui signifiait une sorte de potage italien.
L'ingrat époux lui fit tâter D'une menestre empoisonnée [SCARR., Satyre contre un nommé Baron.]
Docteur de menestre, homme affamé, parasite.
Mon docteur de menestre en sa mine altérée Avait deux fois de mains autant que Briarée [RÉGNIER, Sat. X]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Non sans grande peur qu'il eut que le roy de France Louis XII ne luy fit payer la menestre de sa revolte [ne le chatiât] [BRANT., Cap. estrang. t. I, p. 105, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. minestra, potage, de ministrare, servir (voy. MINISTRE).