menotte

menotte

n.f. [ dimin. de main ]
Fam. Petite main ; main d'enfant.

menottes

n.f.
Bracelets métalliques avec lesquels on attache les poignets d'un prisonnier : Le policier passa des menottes au malfaiteur.

menotte

(mənɔt)
nom féminin
1. petite main les menottes d'un bébé
2. au pl anneaux métalliques utilisés pour attacher les mains d'un prisonnier passer les menottes à un prisonnier

MENOTTE

(me-no-t') s. f.
Terme familier. Diminutif de main, petite main, main gentille.
Ah ! beau poil ! belle tête !... ah ! beau petit nez.... belles petites menottes ! petits ongles bien faits [MOL., Premier interm. de la Princ. d'Él. 3]
Allons, suivons-les, et me donne ta petite menotte, que je la baise [ID., G, Dandin, III, 3]
Ces yeux larmoyants, et ces menottes engourdies et gelées [DIDEROT, Salon de 1765, Œuv. t. XIII, p. 200, dans POUGENS]
Voy. MANOTTE, champignon.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    À ses pieds l'enfant emmaillotté qui tendoit ses menottes au ciel, comme demandant vengeance [D'AUB., Hist. I, 259]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, manote ; diminutif de main ; comparez l'ital. manetta.

menotte

MENOTTE. n. f. Mains d'un enfant. Prends ce joujou dans tes gentilles petites menottes.

Il se dit, au pluriel, du Lien de fer ou de corde qu'on met aux poignets d'un prisonnier, d'un malfaiteur, pour lui ôter l'usage des mains. Mettre les menottes à un prisonnier. On dit plus spécialement CABRIOLET.

menotte


MENOTTE, ou MENOTE, s. f. [1re et dern. e muet.] En style badin et caressant, il se dit des mains des petits enfans. "La jolie petite menotte! — C'est un diminutif. — Au pluriel, anneaux de fer, qu'on met aux mains d'un criminel. "On lui mit les menottes.

Traductions

menotte

ръчичка

menotte

ručička

menotte

esposas

menotte

manette, manina

menotte

handboeien

menotte

[mənɔt]
nf (langage enfantin)hand menottes
nfplhandcuffs
passer les menottes à qn → to handcuff sb