mercantille

MERCANTILLE

(mèr-kan-ti-ll', ll mouillées, et non mèr-kan-ti-ye) s. f.
Terme qui vieillit. Négoce de peu de valeur. Faire la mercantille.
Je ne désespérais pas de vaincre en Angleterre la résistance que m'opposait l'homme d'État qui vient de mourir [Canning], résistance qui tenait moins à lui qu'à la mercantille fort mal entendue de sa nation [CHATEAUBR., Amér. Républ. espagn.]

ÉTYMOLOGIE

  • Autre forme de mercantile.