mescolance

MESCOLANCE

(mè-sko-lan-s') s. f.
Terme vieilli et aujourd'hui inusité. Confusion contradictoire.
Mme d'Elbeuf et sa fille allèrent s'embarquer à Toulon sur deux galères du roi, par une mescolance rare d'avoir défendu à Mme d'Elbeuf de penser à ce mariage et de prêter après deux de ses galères pour l'aller faire ou achever [SAINT-SIMON, 135, 23]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il faudra malgré nous user de mesme mescolance aux choses qui se presentent [D'AUB., Hist. II, 77]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. mescolanza, de mescolare (voyMÊLER).