messeoir

(Mot repris de messiérait)
Recherches associées à messiérait: messied

messeoir

v.t. ind. ou v. impers. [ de seoir ]
(à)Litt. Ne pas convenir à : Une telle désinvolture messied à un ministre aller, cadrer avec
Il messied, il ne messied pas à qqn de,
Litt. il convient, il ne convient pas de : Il ne lui messiérait pas d'avoir un peu plus d'esprit critique.

messeoir


Participe passé: messéants
Gérondif: messéant

Indicatif présent
je messied
tu messiéent
Passé simple
Imparfait
je messeyait
tu messeyaient
Futur
je messiéra
tu messiéront
Conditionnel présent
je messiérait
tu messiéraient
Subjonctif imparfait
Subjonctif présent
je messiée
tu messiéent
Impératif
Plus-que-parfait
j'avais messéants
tu avais messéants
il/elle avait messéants
nous avions messéants
vous aviez messéants
ils/elles avaient messéants
Futur antérieur
j'aurai messéants
tu auras messéants
il/elle aura messéants
nous aurons messéants
vous aurez messéants
ils/elles auront messéants
Passé composé
j'ai messéants
tu as messéants
il/elle a messéants
nous avons messéants
vous avez messéants
ils/elles ont messéants
Conditionnel passé
j'aurais messéants
tu aurais messéants
il/elle aurait messéants
nous aurions messéants
vous auriez messéants
ils/elles auraient messéants
Passé antérieur
j'eus messéants
tu eus messéants
il/elle eut messéants
nous eûmes messéants
vous eûtes messéants
ils/elles eurent messéants
Subjonctif passé
j'aie messéants
tu aies messéants
il/elle ait messéants
nous ayons messéants
vous ayez messéants
ils/elles aient messéants
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse messéants
tu eusses messéants
il/elle eût messéants
nous eussions messéants
vous eussiez messéants
ils/elles eussent messéants

MESSEOIR

(mè-soir) , je messieds, tu messieds, il messied, nous messeyons, vous messeyez, ils messeyent ; je messeyais, et autres personnes ; je messiérai, etc. ; je messiérais ; que je messeye, que nous messeyions, que vous messeyiez, qu'ils messeyent ; messeoir, messéant ; v. n.
inusité aux autres temps. N'être pas séant, convenable.
Certes, quand blanche elle serait, Sans doute elle vous messiérait [SCARR., Virg. III]
Le laquais ne laissait pas de laisser échapper des traits de vieil ami qui ne messeyaient pas et qui étaient toujours bien reçus [SAINT-SIMON, 198, 143]
Il est bon d'être modeste ; mais, à votre âge et fait comme vous êtes, il ne messied pas d'avoir un peu de confiance [LE SAGE, Estev. Gonz. ch. 23]
Un peu de jalousie, même injuste, ne messied pas à un amant [MARIVAUX, Fausses confid. II, 9]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Fors qu'un seul pou [peu] lui mesiet, ce m'est vis : Ce que trop [elle] tient ses ieus de moi eschis [écartés] [, Couci, IX]
  • XVIe s.
    Il est messeant de s'esbranler pour la menace du coup [MONT., I, 49]
    Pour n'engendrer une messeante privauté [ID., I, 207]

ÉTYMOLOGIE

  • Mes.... préfixe, et seoir.

messeoir

MESSEOIR. v. intr. N'être pas convenable, n'être pas séant. Ce verbe n'est plus en usage à l'infinitif. Il s'emploie dans les mêmes temps que Seoir (voyez SEOIR, dans le sens d'Être convenable). Cette couleur messied à votre âge. Ce costume ne vous messiéra point.