mesurage

mesurage

n.m.
Action de mesurer.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

MESURAGE

(me-zu-ra-j') s. m.
Action de mesurer. Le mesurage d'une pièce de drap.
Action de mesurer l'aire des surfaces ou le volume des corps.
Par un mesurage fait sur les meilleures cartes de ce royaume, je trouve que la France, de l'étendue qu'elle est aujourd'hui, contient trente mille lieues carrées ou environ, de 25 au degré, la lieue de 2282 toises trois pieds [VAUBAN, Dîme, p. 18]
Le procès-verbal de l'arpenteur, auquel le plan figuré de l'arpentage est ordinairement annexé.
Droit seigneurial qu'on prenait sur chaque mesure.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Quiconq a enpetré le congié de mesurer, il convient qu'il jure seur sains, avant que il puisse mesurer, que il le mesurage fera bien et loiaument [, Liv. des mét. 21]

ÉTYMOLOGIE

  • Mesurer ; provenç. mesuratge.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

mesurage

MESURAGE. n. m. Action de mesurer.

En termes d'Arpentage, il désigne le Procès- verbal de l'arpenteur auquel est ordinairement annexé le plan coté des lieux.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

mesurage

Mesurage, Mensio.

Mesurage rapporté au naturel, Symmetria.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Traductions

mesurage

measurement

mesurage

meting

mesurage

Abmessung

mesurage

misurazione