meurtri, ie

MEURTRI, IE

(meur-tri, trie) part. passé de meurtrir
Mis à mort par un meurtre.
Votre père, par elle, et vos frères meurtris.... [QUIN., Astrate, IV, 11]
Allez, sacrés vengeurs de vos princes meurtris [RAC., Athal. V, 6]
Et ces enfants meurtris entre leurs bras sanglants [J. B. ROUSS., Odes, IV, 8]
Ce sens n'est plus usité.
Qui a subi une meurtrissure.
Son nez meurtri le force à changer de langage [LA FONT., Fabl. IX, 4]
Mais je n'ai plus trouvé qu'un horrible mélange D'os et de chairs meurtris et traînés dans la fange [RAC., Ath. II, 5]