micromégas

MICROMÉGAS

(mi-kro-mé-gâs') s. m.
Titre d'un conte philosophique de Voltaire, où le héros Micromégas est un habitant de Sirius, bien plus grand et bien plus intelligent que les hommes, mais faible et limité comme eux. L'objet de ce conte est de prouver que les idées de grandeur et de petitesse n'ont rien d'absolu, autrement dit que ce sont des idées de relation.

ÉTYMOLOGIE

  • Termes grecs signifiant petit et grand.