mignard

Recherches associées à mignard: mignardise, oaristys

mignard, e

adj. [ de mignon ]
Litt. D'une délicatesse, d'une douceur affectée maniéré, mièvre, recherché
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

mignard

MIGNARD, ARDE. adj. Qui a de la gentillesse et de l'afféterie. Sourire, langage mignard. Manières mignardes.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

mignard

Mignard en paroles, Blandiloquentulus.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

mignard


MIGNARD, ARDE, adj. MIGNARDEMENT, adv. MIGNARDER, v. act. MIGNARDISE, s. f. [Mig-nard, narde, deman, , dîze: mouillez le g, 3e e muet au 2d et au 3e, é fer. au 4e, lon. au dern.] Mignard, délicat, gracieux. Mignardement, délicatement. Mignarder, délicater, dorloter. Mignardise, délicatesse. "Visage mignard, traits mignards. — Cet ouvrage est mignard. Ce jeune homme fait le mignard, fait le beau. "Cet enfant est traité trop mignardement; cet ouvrage est mignardement travaillé. "Il ne faut pas tant mignarder les enfans. "Cette femme se mignarde trop. "On admire la mignardise de ses traits. Il ne se dit au singulier que dans cette phrâse. — Au pluriel, petits moyens employés pour plaire. Il ne se dit guère que des femmes. "Il s'est laissé prendre aux mignardises de cette femme.
   Rem. L'adjectif et l'adverbe étaient plus usités aûtrefois qu'aujourd'hui. On dit pourtant encôre, un parler mignard, un air mignard, un visage mignard. — Le substantif est le plus usité des trois. Bouh.La Touche remarque que l'Acad. ne désaprouve point ces mots et qu'elle les dit même des ouvrages de peintûre et d' Architectûre. Dans la dernière édition elle ne parle que des petits ouvrages travaillés avec une extrême délicatesse. = Tous ces mots ne sont que du st. famil.
   MIGNARDISE, se dit aussi d'une espèce de petits oeillets de couleur gris de lin.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

mignard

adjectif mignard
Littéraire. D'une grâce trop maniérée.
affecté, maniéré, mièvre, précieux -littéraire: minaudier -vieux: affété.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004